samedi , 21 octobre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Communes Territoriales > Avignon cité des Papes
Avignon-commune de Provence

Avignon cité des Papes

Avignon est une commune située dans le Vaucluse en Provence, au confluent du Rhône et de la Durance. De ce fait, Avignon est limitrophe à l’Ouest avec le département du Gard et au Sud avec celui des Bouches-du-Rhône. Elle se situe à proximité d’Orange au Nord, de Nîmes au Sud-Ouest, d’Arles au Sud et de  Marseille au Sud-Est. Elle est la seizième ville de France de par sa population.

Le nom de la ville remonte aux environs du VIe siècle av. J.-C. Les formes les plus anciennes du nom sont rapportées par les grecs. L’une des interprétations du toponyme est : « ville du vent violent » ou encore « seigneur du fleuve ».

La région où se situe Avignon est très riche en pierres calcaires qui servirent de matériaux de construction. Par exemple, les remparts actuels, qui mesurent 4 330 mètres de long, ont été bâtis avec une pierre calcaire tendre très abondante dans la région. Les massifs calcaires sont très présents autour de la commune et résultent en partie de l’océanisation du bassin liguro-provençal consécutive à la migration du bloc Sardo-corse.

Le Rhône passe en bordure ouest de la ville mais est divisé en deux bras : on parle de « petit Rhône », ou « bras mort » pour la partie est qui touche Avignon et « grand Rhône » ou « bras vif » pour la partie ouest. « Les inondations en France depuis le VIe siècle jusqu’à nos jours » relate un certain nombre d’entre elles (l’inondation de 1856 ayant été l’une des plus importantes détruisit une partie des remparts).

En 1309, Avignon devint résidence pontificale et successivement, capitale de la chrétienté avec par la suite la création des remparts. Il y eut diverses tentatives de certains papes de transférer la papauté à Rome, avant qu’elle y devint permanente à partir la révolution française. La locution « en Avignon » désignait à l’origine l’État pontifical d’Avignon qui a existé jusqu’en 1791. On résidait donc en Avignon, comme on pouvait résider en Provence.

Au début du XXème siècle, le président de la République Raymond Poincaré visita la Provence, son but primordial étant de vérifier l’état d’esprit des Félibres dans l’hypothèse probable d’un conflit avec l’Allemagne. Il rencontra entre autre Frédéric Mistral et Jean-Henri Fabre. Toutes ces rencontres et visites le rassurèrent sur le patriotisme des Provençaux.

Ce fut donc, en ces termes, qu’il s’adressa au prix Nobel de littérature : « Cher et illustre maître, à vous qui avez relevé, en l’honneur d’une terre française, des monuments impérissables ; à vous qui avez relevé le prestige d’une langue et d’une littérature dont notre histoire nationale a lieu de s’enorgueillir ; à vous qui, en glorifiant la Provence, avez tressé à la France une verdoyante couronne d’olivier ; à vous auguste maître j’apporte le témoignage de la reconnaissance de la République et de la grande patrie ».

Surnommée la « cité des papes » Avignon est l’une des rares villes françaises à avoir conservé ses remparts, son centre historique et le pont d’Avignon. Elle a été classée patrimoine mondial de l’UNESCO sous les critères I, II et IV (chef d’œuvre, échange d’influence et type de construction). La renommée du festival d’Avignon a largement dépassé les frontières françaises, la ville est capitale européenne de la culture en 2000.

Lien officiel office du tourisme

Avignon-commune de Provence
Print Friendly, PDF & Email

Review Overview

Votes

Avignon cité des Papes

User Rating: 4.75 ( 1 votes)

Consultez aussi

La Grande motte

La Grande Motte

  La Grande Motte est une commune française située sur la côte littorale méditerranéenne, dans …