mardi , 26 septembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Faune > Foulque macroule

Foulque macroule

Foulque macrouleFoulque macroule

La Foulque macroule (Fulica atra) autrefois aussi nommée « Morelle » selon Buffon, en raison de sa couleur noire, fait partie des Rallidae : foulques, râles et marouettes. Les foulques, excellents plongeurs, représentent parmi les membres de cette famille ceux qui semblent les plus adaptés à la vie aquatique.

Ils sont grégaires sur les étendues d’eau en hiver. Migrateurs partiels, au vol d’apparence laborieuse, ils nichent dans les roselières et /ou parmi les plantes palustres. 

Comme la poule d’eau, qui occupe la même niche écologique et avec laquelle il cohabite souvent dans les zones humides anthropisées, c’est un oiseau qui – là où il n’est pas chassé – peut devenir très familier de l’homme. On peut alors l’observer se nourrir sans qu’il ne soit effarouché. Il peut nicher près des habitations, voire dans les ports.

C’est un palmipède au corps arrondi ; la plupart des spécimens arborent un plumage presque entièrement noir.

La foulque – souvent confondue avec la poule d’eau un peu plus petite à l’âge adulte – s’en distingue par ses pattes verdâtres aux longs doigts palmés, un bec blanc surmonté d’une plaque frontale (ou écusson) également blanche, des yeux ronds et rouges et des rémiges secondaires bordées de blanc.

Elle plonge souvent et habilement pour chercher sa nourriture et nage lentement, avec un hochement caractéristique de la tête. Elle défend son territoire et en chasse les intrus.

Foulque macroule
Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

Les moustiques en Camargue

Les moustiques en Camargue

Les moustiques en Camargue et zones humides Les moustiques sont des insectes passant par quatre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *