vendredi , 24 novembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Faune > Le Héron cendré

Le Héron cendré

Le Héron cendréHéron cendré

Le Héron cendré se caractérise par un long cou, un bec long et pointu et de hautes pattes. Il atteint en général 95 cm de hauteur et une envergure de 1,85 m pour un poids de 1,5 à 2 kg. Il présente un plumage à dominante grise. Les jeunes ont un plumage plus terne : leur dosest gris-brunâtre, leur cou est gris et leur ventre est blanc rayé noir. Ils n’ont pas de “huppe”. Les jeunes hérons acquièrent leur plumage d’adulte à l’âge de deux ans.Le Héron cendré peut vivre 25 ans. Chez le héron cendré, il est très difficile de distinguer les sexes : la femelle a simplement un plumet un peu plus court. Il se perche communément dans de grands arbres le long des étangs. Il fréquente tous les milieux humides et peu profonds. Le vol du héron cendré est lent, il va tout de même à 45 kilomètres à l’heure, avec le cou replié (lové en S). Ceci est caractéristique des hérons, à l’opposé des cigognes, des grues et des spatules qui étendent leur cou en volant. Leur cri est un fort croassement : « fraaank ». C’est un migrateur partiel qui ne se déplace généralement pas au-delà de 500 kilomètres; le héron a un territoire peu étendu. Certains sujets demeurent même sédentaires. Le héron cendré se nourrit le plus souvent de poissons, son régime alimentaire est également composé de batraciens, de reptiles, de crustacés, de petits mammifères (musaraignes d’eau, campagnols, mulots, rats), d’oiseaux et même de végétaux (bourgeons). Le héron cendré ne néglige pas non plus les insectes et les mollusques terrestres et aquatiques. Il peut digérer les arêtes mais il n’en est pas de même pour les poils de rongeurs qu’il rejette sous forme de pelotes. Les hérons nichent généralement en colonies, appelées héronnières, au sommet des arbres, aux bords des lacs et des rivières. Les hérons y construisent un nid plat, en forme de plate-forme, où la femelle viendra pondre de 3 à 6 œufs bien clairs. Ces œufs vont être couvés alternativement par les deux parents pendant 25 à 28 jours. A mesure que les petits grandissent, leur appétit devient tyrannique et les deux parents doivent pêcher sans relâche, chacun de son côté. Les jeunes prennent leur envol vers 50 jours et quittent le territoire des parents au bout de 8 à 9 semaines.

Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

Les moustiques en Camargue

Les moustiques en Camargue

Les moustiques en Camargue et zones humides Les moustiques sont des insectes passant par quatre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *