jeudi , 23 novembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Histoire > LES SANTONS DE PROVENCE ET LEUR HISTOIRE

LES SANTONS DE PROVENCE ET LEUR HISTOIRE

LES SANTONS DE PROVENCE ET LEUR HISTOIRELES SANTONS DE PROVENCE ET LEUR HISTOIRE

En provençal santoun (santon) veut dire “petit saint”. Ces figurines peintes représentent la Nativité ainsi que des personnages inspirés du petit peuple provençal. Tous rendent hommage à l’enfant Jésus couché dans sa mangeoire. Une légende prétend que la crèche aurait été créée au Moyen Age par saint François d’Assise, provençal par sa mère. Cette anecdote donne une piste quant à l’origine des santons. Il est plus que probable que ces derniers viennent d’Italie, où la tradition napolitaine des presepio (crêches) est proche de celle pratiquée en Provence.

La tradition des santons est sans doute une autre conséquence de la contre-Réforme catholique qui favorisa le culte des images en opposition aux idées calvinistes. Dès le XVIIIe siècle, les religieuses fabriquent des niches vitrées dans lesquelles elles composent des scènes représentant la Nativité. Les figurines qui sont utilisées sont en cire, en verre filé ou en mie de pain. Dès la période pré-révolutionnaire, les églises s’ornent de crèches offertes à la dévotion des fidèles au moment de Noël. La Révolution française supprimant les lieux de culte, les modestes figurines en terre crue ou cuite permettent de réaliser à la maison les crèches qu’on ne peut plus admirer dans les sanctuaires.

LES SANTONS DE PROVENCE ET LEUR HISTOIRE

Un artisanat populaire se met alors peu à peu en place dans le terroir marseillais. Il s’agit d’abord d’une activité familiale d’appoint, simple complément d’une autre profession. Le premier santonnier attesté est Jean-Louis Lagnel (1764-1822). Dès 1803, une foire aux santons est organisée à Marseille. Celle-ci se perpétue toujours de nos jours d’ailleurs. Grâce au nouvel intérêt porté aux traditions provençales des personnages d’inspiration locale apparaissent : le ravi, le tambourinaire, la poissonnière… Avec le développement du tourisme, l’activité de santonnier est devenue un authentique métier artistique, exercé par une pléiade de créateurs dans toute la Provence.

La première santonnière professionnelle est Thérèse Neveu (1862-1946) qui a été suivie par de grands santonniers tels que Léon Gaubert (1863-1918) et plus près de nous Paul Fouque ou Marcel Carbonnel. Aujourd’hui, il existe même des santonniers portant le titre de Meilleurs Ouvriers de France.

LES SANTONS DE PROVENCE ET LEUR HISTOIRE
Print Friendly, PDF & Email

Review Overview

Votes

LES SANTONS DE PROVENCE

LES SANTONS DE PROVENCE ET LEUR HISTOIRE

User Rating: Be the first one !

Consultez aussi

Au diable Vauvert L’origine de ces fameuses expressions

Au diable Vauvert L’origine de ces fameuses expressions On dit que l’on va au diable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *