jeudi , 27 juillet 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Flore > Queue de lièvre Lagurus ovatus

Queue de lièvre Lagurus ovatus

Queue de lièvre Lagurus ovatusQueue de lièvre Lagurus ovatus

Le Lagurus est une plante courante dans les zones sableuses maritime de l’Europe du Sud, notamment en Camargue et dans le midi de la France ; on la rencontre aussi fréquemment dans les prairies en jachères ou sur le bord de routes. C’est une plante qui pousse spontanément et se ressème abondamment d’une année sur l’autre.

Ses feuilles étroites, et linéaires portent de longues tiges souples se terminant par des inflorescences duveteuses aux reflets argentés en forme de pinceaux. Cette plante apporte une  certaine légèreté dans les massifs estivaux. Très tendance, elle sera parfaite pour orner les jardins contemporains en compagnie d’autres graminées comme les Carex.

Le Lagurus se plaît en rocailles ensoleillées où il trouvera les conditions idéales de culture : chaleur, terre pauvre et bien drainée, sol sec. La « queue de Lièvre » est une plante de culture très simple : il suffit de l’oublier ! Un excès d’arrosage risquerait de la faire pourrir alors qu’un apport d’engrais trop fortement dosé en azote provoquerait des taches blanches ou brunes sur les feuilles.

Pour constituer de beaux bouquets secs qui dureront tout l’hiver, cueillez Lagurus ovatus par temps chaud et sec au mois d’ août ; Faites ensuite sécher la plante suspendue tête en bas dans un local sec et bien aéré.

La multiplication de cette plante est d’une simplicité enfantine ; il suffit de la semer en place au printemps dans un terrain sablonneux. Elle se ressèmera ensuite toute seule d’une année sur l’autre. Le semis est aussi possible sous châssis froid en automne, pour une transplantation au jardin en Avril qui donnera une floraison beaucoup plus précoce.

Queue de lièvre Lagurus ovatus

Consultez aussi

Chardon d'Espagne Scolyme d'Espagne

Chardon d’Espagne Scolyme d’Espagne

Chardon d’Espagne, ou Scolyme d’Espagne. Chardon d’Espagne, ou Scolyme d’Espagne, est une plante bisannuelle à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *