vendredi , 21 juillet 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Flore > Ronce commune

Ronce commune

ronce-communeRonce commune

On appelle également mûre, mûron ou mûre sauvage, le fruit de la ronce commune, buisson épineux proche du framboisier. Ces deux espèces donnent d’ailleurs un hybride original nommé la Mûre de Logan. En Suisse romande, en Haute-Savoie et dans le Nord-Pas-de-Calais, elle s’appelle aussi «meuron»  Très riches en différentes formes de vitamine B (sauf B12) et vitamine C, elles sont consommées crues, seules ou dans des salades de fruits, ou cuits en tartes, sirops, gelées et confitures.. Le mélange appelé « fruits des bois » est généralement constitué de myrtilles, framboises, fraises des bois et mûres de ronce qui se congèlent bien. On en fait également une boisson alcoolisée, la crème de mûre, à la base de variante de kir, un vin de mûre et du vinaigre aromatisé à la mûre.

Les fruits de toutes les autres espèces sont eux aussi comestibles.

Propriétés médicinales

Les feuilles séchées et les jeunes pousses fermentées sont utilisées en tisanes pour leurs propriétés astringentes. Elles apportent du tannin et de la vitamine C. En médecine douce, on propose d’utiliser les feuilles séchées de la ronce en tisane pour soigner les inflammations ORL, les petites diarrhées et épurer les reins des toxines.

Consultez aussi

Chardon d'Espagne Scolyme d'Espagne

Chardon d’Espagne Scolyme d’Espagne

Chardon d’Espagne, ou Scolyme d’Espagne. Chardon d’Espagne, ou Scolyme d’Espagne, est une plante bisannuelle à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *