mardi , 26 septembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Flore > LE GENEVRIER

LE GENEVRIER

LE GENEVRIER

GENEVRIER

genévrier, nom d’origine latine « Juniperus », comporte un grand nombre d’espèces, des variétés « rigides » aux aiguilles piquantes et des variétés « souples » au feuillage en écailles. cet arbre atteint couramment 4 à 15 m de haut dans la nature, et même 25 à 30 m pour certaines espèces. Il supporte les sols pauvres, éventuellement très calcaires (il est souvent associé aux coteaux calcaires en France), sablonneux et secs, jusqu’à 4 500 m d’altitude.

 Certaines espèces de genévrier peuvent vivre plus de 1 000 ans.

Le genévrier était une plante appréciée des Grecs anciens et des Romains. Ces derniers utilisaient l’huile de cade, obtenue en chauffant le bois de genévrier : elle servait à la toilette des morts. Dans l’Antiquité et au Moyen Âge, le genévrier était utilisé comme panacée, ses fumigations étaient réputées désinfectantes (notamment utilisées dans les rues pour combattre les épidémies de peste et de choléra) et le « vin de genièvre » avait des vertus diurétiques. Une légende prétend que celui qui croquera chaque jour une baie de genévrier sera épargné par la maladie.

Seuls le genévrier commun et le genévrier cade sont comestibles.
Les tanins que les baies contiennent forment une épice appréciée par certains car elle facilite la digestion des gibiers et viandes grasses et relève la choucroute et le fumet de poisson.

Les baies entrent aussi dans la composition de l’alcool de genièvre, et dans celle du gin anglais et de l’aquavit. En cuisine, les baies de genévrier écrasées entrent dans la composition des “rognons de veau à la liégeoise”.

Les baies, les jeunes pousses mais surtout les cônes, préparées en infusion, ont des effets diurétiques, stomachiques et digestifs. Ils auraient été utilisés contre l’asthme.
Plus qu’un traitement des digestions très difficiles et des gaz intestinaux, les baies de genièvre sont ajoutées préventivement lors de la préparation des plats un peu lourds afin de faciliter leur digestion.

Un usage excessif du genévrier peut provoquer des troubles rénaux, de ce fait il ne doit pas être utilisé en cours de grossesse.

GENEVRIER
Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

Chardon d'Espagne Scolyme d'Espagne

Chardon d’Espagne Scolyme d’Espagne

Chardon d’Espagne, ou Scolyme d’Espagne. Chardon d’Espagne, ou Scolyme d’Espagne, est une plante bisannuelle à …