samedi , 25 novembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Communes Territoriales > Marseille commune de Provence

Marseille commune de Provence

Marseille commune de Provence 01

Marseille commune de Provence

Marseille fut fondée sous le nom de Massalía vers 600 av JC, par des marins grecs, ce qui en fait la ville la plus ancienne de France. Ce peuplement fut notamment favorisé par les Phocéens fuyant les invasions perses. Le territoire qui forme aujourd’hui Marseille aurait été occupé par une tribu Ligure; Le jour de l’arrivée des Grecs, le chef de cette tribu aurait donné sa fille en mariage à l’un d’eux, scellant ainsi la fondation d’une nouvelle cité qu’il érigea sur les bords de la corne du Lacydon, petit fleuve qui débouchait au nord-est du Vieux Port.

Marseille est depuis l’Antiquité un important port de commerce, échangeant principalement avec le Proche Orient et l’Afrique du Nord, au Moyen Âge et à la Renaissance. Elle est le point de départ de la diffusion de l’écriture chez les peuples gaulois, qui ont appris à transcrire leur propre langue en caractères grecs. C’est aussi probablement par Marseille que furent introduits en Gaule les premiers vignobles. Au cours du IIe siècle av. JC, Marseille se retrouva confrontée à la puissance grandissante de ses voisins gaulois, en particulier des Salyens. Pour faire face à leur menace, la cité fit appel à son alliée Rome, devenue la grande puissance méditerranéenne.

À l’époque romaine, Massalia devint Massilia puis Marselha en occitan provençal, dont le nom français se traduit par « Marseille ». Elle fut également rattachée à la province Narbonnaise, puis durant le Bas Empire, la ville sembla décliner légèrement au profit d’Arles. Marseille se développa à nouveau à partir du Ve siècle de notre ère. À l’intérieur de la ville, la construction d’une première grande cathédrale marque la puissance de l’évêque qui tenait à rivaliser avec Arles. Puis, prise dans les remous des conflits entre rois francs, la ville sembla perdre de son importance, du fait que les Sarrasins et les pirates grecs vinrent la piller, et que la Provence fut reprise en main par Charles Martel. À partir du milieu du Xe siècle, la situation de Marseille se stabilisa et révéla à nouveau un port florissant qui participa aux Croisades. La ville connut toutefois d’autres perturbations liées aux invasions successives, à la grande peste qui arriva en Europe par son port, puis aux guerres de relegion auquelles elle ne voulait se soumettre. Après la Révolution française et l’uniformisation du territoire français (langue, monnaie, droit), Marseille fut contrainte de se soumettre à la Convention dont elle se révolta premièrement, d’où son chant de guerre révolutionnaire: la Marseillaise…

Au XVIIIe siècle, Marseille se lança dans le commerce océanique. Elle devint  au XIXe siècle une ville industrielle et le principal port français vers les colonies et est aujourd’hui encore le premier port français et méditerranéen, et cinquième port européen. La ville, ayant souffert des deux guerres mondiales, accélère son urbanisation et fait depuis les années 1990, l’objet de plans de rénovation urbaine, en particulier Euroméditerranée. Marseille constitue la deuxième commune de France avec près de 860 000 habitants. Elle accueille le siège du Conseil mondial de l’eau et devient en 2013, la Capitale européenne de la culture.

Lien: Mairie de Marseille

Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

La Grande motte

La Grande Motte

  La Grande Motte est une commune française située sur la côte littorale méditerranéenne, dans …