jeudi , 20 juillet 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Patrimoine naturel > L’eau de source naturelle minérale Perrier

L’eau de source naturelle minérale Perrier

L'eau de source naturelle minérale Perrier

L’eau de source naturelle minérale Perrier  

Il y a cent vingt millions d’années, l’eau de pluie s’infiltrait lentement sous terre alors que le gaz d’origine volcanique remontait à la surface. L’eau et le gaz se sont rencontrés et se sont frayés un chemin au gré des fissures ouvertes dans les roches calcaires. La présence de failles

perméables a permis à l’eau de poursuivre son ascension et de jaillir en surface avec un aspect bouillonnant lié au dégagement de dioxyde de carbone. D’où l’origine du nom du lieu-dit de la source Perrier, les Bouillens à Vergèze dans le Gard. La légende de l’entreprise veut que dans l’Antiquité, le chef carthaginois Hannibal se serait désaltéré dans la source avant d’aller essayer de conquérir Rome, et que des soldats de Jules César auraient reçu en récompense cette source édifiant un bassin de pierre qui préfigure l’établissement thermal du domaine des Bouillens.

En 1769, le domaine des Bouillens devient la propriété de la famille Granier. Alphonse Granier est le premier à s’intéresser aux vertus curatives de la source en 1841, créant l’Établissement Thermal de Vergèze, nom donné à la source. L’exploitation commerciale de la source des Bouillens est autorisée le 23 juin 1863 par Napoléon III qui reconnaît l’eau de source comme eau minérale naturelle. Grâce à de nombreux scientifiques qui mettent en évidence les vertus du thermalisme, le domaine voit arriver les premiers curistes. En 1898, un médecin de Nîmes nommé Louis Perrier rachète la source au précédant propriétaire Louis Rouvière, et transforme l’Établissement Thermal de Vergèze en Société des Eaux Minérales, Boissons et Produits Hygiéniques de Vergèze.

En 1906, John Harmsworth rachète les parts de Louis Perrier et donne à la source le nom de celui qui a tant fait pour elle. Harmsworth décide de recentrer la source sur la production d’eau consommable et donne à son produit unique et reconnaissable, le nom de Perrier en hommage au docteur. En 1906, il baptise sa société « La compagnie de la Source Perrier ». L’eau Perrier est déclarée d’utilité publique le 19 mai 1933, ce qui accélère sa conquête du marché français. A sa mort, la source passe entre les mains de ses héritiers, un groupe d’actionnaires anglais. En 1936, Perrier fusionne avec la petite « Société d’eaux minérales de Vergèze » et devient « La source Perrier S.A. » Le commerce de cette eau de source s’étend à l’échelle mondiale. Enfin c’est en 1992 que Nestlé prend le contrôle de Perrier: Le groupe est dissous mais le nom reste conservé…

L’eau de source naturelle minérale Perrier  

Consultez aussi

Le mont Ventoux

Le mont Ventoux

Le mont Ventoux est un sommet de France situé en Provence, atteignant 1 911 mètres …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *