samedi , 25 novembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Histoire > Tour de Constance

Tour de Constance

Tour de Constance

En 791, Charlemagne fait ériger la tour Matafère, au milieu des marécages d’Aigues-mortes, afin de voir de loin les intrusions arrivant par la côte, et de défendre cette dernière. Cette tour marque le début de l’histoire du village, car il n’y avait alors qu’à défendre les pêcheurs et les ouvriers des marais salants environnants, d’où son importance. Le nom de la tour proviendrait d’ailleurs des eaux stagnantes qui l’environnaient. C’est sur l’emplacement de cette tour, détruite plus tard, que Saint-Louis fit construire en 1242 la tour de Constance. Au premier niveau, on trouve la salle des gardes. A l’étage supérieur, on accède à la salle des chevaliers où furent emprisonnées des femmes protestantes au XVIIIe siècle. On attribua à la plus connue d’entre elles, Marie Durand, une gravure sur la margelle d’un puits de la salle, où il y est écrit le mot REGISTER (résister). Ce mot est toujours visible de nos jours. La jeune femme fut emprisonnée à l’âge de 18 ans et libérée 38 ans plus tard. Après la salle des chevaliers se situe une terrasse qui offre un panorama  très étendu sur la région, permettant ainsi un poste de surveillance idéal . Les prisonnières étaient quelquefois autorisées à venir y respirer l’air frais. Là se dresse une tourelle qui n’est autre que l’ancien phare servant alors à guider et surveiller les bateaux arrivant de la mer jusque dans les marais.

Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

Au diable Vauvert L’origine de ces fameuses expressions

Au diable Vauvert L’origine de ces fameuses expressions On dit que l’on va au diable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *