vendredi , 21 juillet 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Communes Territoriales > Les Baux de Provence

Les Baux de Provence

Les Baux de Provence

Les Baux de Provence

Le nom du site vient de ‘Bao” (rocher élevé en provençal) et a été occupé par les Ligures au V° siècle avant J.C. Il fut utilisé par les Celtes comme un fort ou un oppidum vers le II° siècle avant J.C.

Au Moyen-Age, la seigneurie est détenue par une puissante famille féodale dont la mention apparaît dès le IX° siècle. Pour justifier leur orgueil, ils firent remonter leur généalogie jusqu’au Roi Mage Balthazar.  Ils placèrent alors sur leurs armoiries l’étoile de la Nativité. La légende voudrait que Balthazar ait rencontré ici la bergère de ses rêves.

De 1145 à 1162, cette famille rentra en guerre contre la Maison de Barcelone. Appuyée un moment par l’empereur allemand, ils durent finalement se soumettre après avoir subi un siège aux Baux. Ils se dispersèrent et les uns devinrent princes d’Orange, d’autres vicomtes de Marseille….

Au XIII° siècle, la cour des princes des Baux revêt un grand éclat: c’est le siège d’une vie brillante et raffinée. On y tient les célèbres Cours d’Amours: pour être conviées, les dames doivent être de haute naissance, bien disantes et d’aimable physique. Tous les problèmes de galanterie et de chevalerie sont soumis à ce tribunal insolite. Le vainqueur reçoit une couronne à plumes de paon et un baiser accordé par la plus belle.

Au XIV° siècle, la Maison de Turenne est une grande famille et donne deux papes à Avignon dont le fameux Clément VI qui fit agrandir le Palais des Papes. Un des membres de cette famille, le vicomte Raymond de Turenne devient, en 1372, tuteur de sa nièce, Alix des Baux. Ses ambitions déchaînent une terrible guerre civile. Sa cruauté le fait surnommer “le fléau de Provence“. Sa distraction favorite est d’obliger les prisonniers à se précipiter dans le vide du haut du château des Baux: il rit aux larmes de leurs hésitations et de leur angoisse. Le pape et le souverain de Provence recrutent des mercenaires pour l’arrêter mais ce fut un échec. Une négotiation est faite avec Turenne et une trêve est obtenue en 1391 mais la lutte reprit. En 1399, Turenne est cerné aux Baux mais il réussit à s’échapper.

En 1426, la ville est intégrée au comté de Provence puis au royaume de France en 1481.

Au XVI° siècle, la baronnie des Baux est donnée en viager au connétable de Montmorency qui fait restaurer la ville et construire un nouveau château. Le village vit à l’heure de la Renaissance.

Au XVI° siècle, le village est devenu un fief protestant et le château est en partie démoli par Richelieu. Les habitants en ont assez des conflits à cause du château et demandent au roi de le faire détruire à leur frais. En 1642, Louis XIII donne le marquisat des baux aux Grimaldi, princes de Monaco, qui en possèdent encore le titre. Ne rêvez pas, les habitants des Baux de Provence paient des impôts!

Au XVIII° siècle, le village est en partie abandonné.

Au XX° siècle, le site connait une résurrection grâce à des citadins fortunés qui achètent et restaurent les vieilles bâtisses du village.

Aujourd’hui, les Baux de Provence sont classés parmi les Plus Beaux Villages de France et attirent de nombreux touristes, tant pour son panorama que pour sa beauté. Ce magnifique village nous ramène à la Provence d’autrefois et nous fait rêver.

Les Baux de Provence

Article rédigé par Soizic Michel, Escapades Guidées

Site internet: www.escapades-guidees.fr

Consultez aussi

La Grande motte

La Grande Motte

  La Grande Motte est une commune française située sur la côte littorale méditerranéenne, dans …