samedi , 25 novembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Faune > Les moustiques en Camargue

Les moustiques en Camargue

Les moustiques en Camargue et zones humides

Les moustiques en CamargueLes moustiques sont des insectes passant par quatre phases de développement: œuf, larve, nymphe et adulte. Les trois premiers sont aquatiques, le dernier aérien. La durée totale de ce développement, fortement influencé par la température, est de 10 à 15 jours pour les zones tropicales du monde qui rassemblent les plus fortes densités d’espèces. (3543 espèces dans le monde, mais un bien moins grand nombre pique l’homme).

Les moustiques ont un rôle dans les écosystèmes mais avant tout en épidémiologie humaine et animale car outre qu’ils sont source de nuisance par les piqûres qu’ils infligent, ils sont le plus important groupe de vecteurs d’agents porteurs de maladies transmissibles à l’être humain. Ils sont présents dans le monde entier (sauf dans l’Antarctique), tant dans les forêts et les savanes que dans les villes, et dès qu’une surface d’eau douce ou saumâtre, même minime ou temporaire, est disponible. Bien qu’à l’origine  de graves problèmes de santé publique, les moustiques font partie de la biodiversité des zones humides, où ils ont une importance pour le cycle du carbone et de l’azote.

La plupart des femelles possèdent une trompe qui inflige des piqûres en pompant et suçant le sang, ce repas étant indispensable à la ponte. Certains animaux ont développé des comportements dans le but d’éviter les moustiques: ils tiennent compte du vent pour échapper à leurs essaims (ces derniers sont formés pour l’accouplement). Toutefois les femelles se nourrissent aussi — comme les mâles — d’eau sucrée et de sucs végétaux (nectar, sève). Les moustiques participent donc à la pollinisation des plantes, au même titre que les papillons et autres.

Soixante-cinq espèces de moustiques sont référencées en France. Les moustiques en Camargue sont redoutés tant des locaux que des touristes, du fait que ce territoire est une zone humide de par ses nombreux étangs et marécages, et que les conditions sont donc réunies pour leur reproduction. En effet, ils font partie des espèces de moustiques qui piquent l’homme et les bêtes; les femelles pondent sur un sol sec dans la nature, et l’éclosion intervient lors de l’arrivée d’eau (pluies, irrigations et fluctuations du Rhône et autres cours d’eau, ainsi que de la mer Méditerranée).

Le bourdonnement caractéristique des moustiques n’est émis que par les femelles. Il permet aux mâles de les repérer. Elles se distinguent facilement des mâles qui ont des antennes plumeuses que ne possèdent pas les femelles. Chacune d’elles n’est fécondée qu’une seule fois pour toute sa vie. Les adultes vivent, selon les conditions et les espèces de 15 à 40 jours, excepté pour certaines espèces dont les femelles peuvent hiverner. L’espérance de vie de certaines espèces peut atteindre plusieurs mois.

Certaines larves filtrent jusqu’à deux litres d’eau par jour en se nourrissant de micro-organismes. Par là, elles participent également à la bio-épuration des eaux marécageuses, et par leur cadavre ou leurs déjections, rendent des éléments indispensables à la croissance des plantes…
Les moustiques et leurs larves sont aussi une nourriture pour de nombreux prédateurs (insectes, lézards, batraciens, chauves-souris, oiseaux…). En zone froide et tempérée, les prédateurs de moustiques sont surtout des espèces qui hibernent et qui mangent les moustiques aux époques où ils se développent.

Les moustiques en Camargue
Print Friendly, PDF & Email

Les moustiques en Camargue

Avis

Votes

Les moustiques en Camargue sont redoutés tant des locaux que des touristes, du fait que ce territoire est une zone humide de par ses nombreux étangs

User Rating: 3.51 ( 20 votes)

Consultez aussi

Le taureau de Camargue Photo

Le taureau de Camargue

Le taureau de Camargue est un bovin à la robe noire et brillante, et associé aux courses Camarguaises …