mercredi , 20 septembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Communes Territoriales > Beaucaire commune territoriale

Beaucaire commune territoriale

Beaucaire_vue

Beaucaire

Beaucaire se situe à la frontière Est du département du Gard, sur la rive droite du Rhône, au centre d’un triangle formé par Nîmes à l’Ouest, Avignon au Nord-Est et Arles au Sud. Elle se trouve au croisement de grandes régions naturelles telles la Provence, la Camargue et le plateau des Costières. En face, se trouve la ville de Tarascon dans les Bouches-du-Rhône.

Du provençal bèu : beau, et caire : pierre d’angle, pierre de taille, l’expression remontant au temps médiéval désignait les châteaux. Fondée au VIIe siècle av J-C, Beaucaire est connue comme ville relais de la célèbre voie romaine Domitienne qui reliait l’Italie à l’Espagne. C’est à cette étape que la voie Domitienne se divise pour desservir les directions d’Arles, de Nîmes, de Remoulins et de Saint-Gilles. À cette époque, Beaucaire s’appelle Ugernum.

Le Moyen Âge marque un ralentissement de l’extension de la ville. Beaucaire n’échappe pas aux troubles de cette sombre période, elle subit de multiples et diverses invasions, c’est donc à cette époque que se construit le premier rempart et que s’effectue l’agrandissement du château. La ville prend le nom de Beaucaire, sans doute en référence à ses nombreuses constructions, à ses carrières, ou encore au fait que les collines de la triple levée forment le premier massif lorsqu’on remonte le Rhône depuis la mer. Au XIIIe siècle, Saint-Louis se rend plusieurs fois à Beaucaire; la ville s’étend et sa population augmente. Malgré la guerre de Cent Ans et les guerres de religion, la ville prospère, parallèlement à la richesse des marchands beaucairois, tout en restant aux mains des Huguenots.

Du XVIIe au XIXe siècle, la Foire de la Madeleine va apporter à Beaucaire un rayonnement international. Dix jours de foire généraient un volume d’affaires comparable à celui du port de Marseille en une année, on y trouvait des richesses venues de l’Orient, entre autres des tissus. Cet événement fut le lien essentiel entre la Provence et l’Orient. Cette foire aux multiples saveurs et couleurs a laissé un témoin bien vivant: le costume provençal! La Révolution française de 1789 n’altère pas l’activité des marchands, c’est en revanche l’avènement du chemin de fer et la fin du commerce fluvial qui vont progressivement anéantir la Foire de la Madeleine et plonger Beaucaire dans l’anonymat. Celle-ci existe toujours, néanmoins sous la forme de fêtes foraines, courses de taureaux, et festivités diverses.

À la fin du XIXe et au début du XXe siècle, quelques ouvrages de grande valeur sont construits comme la « banquette » (digue de pierres protégeant le centre-ville des crues du Rhône), et le canal du Rhône à Sète qui permet de relier Beaucaire au canal du Midi.

Beaucaire est l’une des 79 communes membres du Schéma de Cohérence Territoriale du Sud du Gard et fait également partie des 41 communes du Pays Garrigues Costières. Elle abrite une cimenterie de Ciments français et l’usine de la société Casanis (du groupe Bacardi), qui commercialise le Get 27. Parmi les entreprises locales, la « Brasserie artisanale de Beaucaire » produit et commercialise régionalement plusieurs variétés de bières, dont certaines au riz de Camargue.

Lien: site officiel ville de Beaucaire

Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

La Grande motte

La Grande Motte

  La Grande Motte est une commune française située sur la côte littorale méditerranéenne, dans …