jeudi , 23 novembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Communes Territoriales > Tarascon commune de Provence

Tarascon commune de Provence

Tarascon commune de Provence

Tarascon commune de Provence

Tarascon est une commune des Bouches du Rhône, située sur la rive gauche du Rhône, en face de la ville de Beaucaire qui se situe elle, dans le Gard. Tarascon, et notamment sa partie sud-est, a été de tout temps un lieu de passage permettant de traverser le fleuve. Faisant partie des Alpilles, le climat est considéré comme méditerranéen.

Aux alentours de – 700 av JC, la population jusqu’alors essentiellement nomade, se sédentarise et se met à construire en dur. Le castrum se structure à la manière d’un village avec ses rues et ses maisons adossées. Le processus d’installation permanente est à mettre en parallèle avec l’intensification des échanges économiques avec les commerçants méditerranéens; En échange de produits de luxe, les habitants des Alpilles produisent des céréales et passent d’un état d’autarcie à une véritable économie d’échange.

A l’antiquité et selon la tradition, Marthe de Béthanie, venue de Judée, arriva à Tarascon après s’être échouée en Camargue avec les Saintes Maries et quelques autres disciples du Christ, tous éxilés de leur pays à cause de leur foi. A Tarascon sévissait alors la Tarasque, un terrible monstre amphibien que la Sainte dompta courageusement et miraculeusement. Depuis, de nombreux pèlerins visitent la collégiale royale Sainte-Marthe construite en son honneur. Ce sanctuaire, principal monument de la ville, renferme les reliques et le tombeau de sainte Marthe, dans la crypte qui fut bâtie sur l’emplacement exact de sa maison. La richesse artistique, architecturale et historique du lieu contribue à faire de la collégiale l’une des plus belles églises de Provence.

La construction du château de Tarascon débuta en 1400 sous Louis II d’Anjou et fut achevée en 1449 par son fils, le roi René, qui en avait fait sa résidence favorite. Il y fit réaliser une décoration intérieure raffinée, dont la silhouette massive posée au bord du Rhône, l’élégance de l’architecture intérieure et son état exceptionnel de conservation en font l’un des plus beaux châteaux médiévaux France. Il fut également utilisé comme prison dès le XVIème siècle, ce dont témoignent de nombreux graffitis laissés par les prisonniers. Au XVIIe siècle, les villes comme Tarascon qui se trouvaient sur le passage des troupes avaient pour obligation de loger et nourrir les régiments qui se déplaçaient. À la suite de plusieurs requêtes, la ville reçut en 1695 l’autorisation de construire des casernes. Le quartier prit le nom de Kilmaine, en hommage à Charles Édouard Saül Jennings de Kilmaine, général de la Révolution française. En, le quartier ferme définitivement ses portes, mettant fin à l’histoire militaire de Tarascon. Là, un véritable projet de reconversion est mis en place : création de la cité du Cheval, de la maison des Associations et d’un pôle culturel, extension du lycée Daudet, déplacement de la cité judiciaire et réalisation de résidences.

La ville inspira bien des contes, en particulier celui de Tartarin de Tarascon,  personnage né sous la plume d’Alphonse Daudet. Une maison située dans le centre-ville lui est dédiée. Au-delà de Tartarin, la culture présente à Tarascon est un mélange entre culture camarguaise et culture provençale, reliée aux villes d’Avignon et de Marseille. La culture provençale/camarguaise est toujours présente dans les mentalités, un cours de provençal étant offert au lycée Alphonse Daudet et comptant pour le baccalauréat. Au cours des fêtes de la Tarasque, on voit chaque année à la fin du mois de juin, défiler des processions d’empégadures (femmes avec coiffures et tenues traditionnellement arlésiennes et provençales) et de gardians.  La ville est membre de l’Union des villes taurines françaises. On compte également les Médiévales de Tarascon dans le nombre des fêtes traditionelles.

À Tarascon se trouve aussi le musée des tissus Souleïado, qui continue à maintenir une tradition ancestrale inspirée du folklore provençal. La commune produit également de l’huile d’olive AOC, de la vallée des Baux-de-Provence, des olives cassées et des olives noires. Au-delà de l’agriculture, les producteurs viticoles et oléicoles semblent tenir compte du développement du tourisme, et de plus en plus de domaines proposent de la dégustation, et dans certains cas, de véritables cours d’initiation à l’œnologie.

Lien: Site Officiel ville de Tarascon

Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

La Grande motte

La Grande Motte

  La Grande Motte est une commune française située sur la côte littorale méditerranéenne, dans …