samedi , 23 septembre 2017
LES INCONTOURNABLES
Accueil > Histoire > Les remparts d’Aigues-Mortes – Histoire

Les remparts d’Aigues-Mortes – Histoire

Les remparts d'Aigues-Mortes

Les remparts d’Aigues-Mortes

Le développement d’Aigues-Mortes voit la création de ses remparts qui furent construits entre 1272 et 1300, près de la tour de Constance. Ils sont notamment le souhait de Philippe IV de France -dit le Hardi- pour protéger le village, suite à une promesse faite à Saint-Louis, son père. Leur construction sera achevée en moins de 50 ans. Ils se déploient sur une longueur de 1 634 mètres.  La hauteur du rempart est de onze mètres, l’épaisseur de trois mètres à la base et de deux mètres 75 au sommet. La hauteur des tours est d’environ l8 mètres. Les remparts d’Aigues-mortes sont composés de six tours et de dix portes. Une septième tour se situe à quelques kilomètres de là, la tour Carbonnière qui était le passage obligé pour accéder à Aigues-Mortes…

La guerre de Cent ans n’épargna pas la ville. La place, livrée aux Bourguignons par son gouverneur, fut assiégée par Charles de
Bourbon, au nom du dauphin de France; elle résista, mais ses habitants se soulevèrent et massacrèrent la garnison en 1421; les morts furent si nombreux qu’il était impossible de les inhumer rapidement; on craignit qu’en pourrissant ils ne contaminent l’air, ce qui causerait des épidémies de peste, faisant déjà rage à cette époque; pour empêcher les corps de se corrompre, et masquer leurs ventres devenus bleus, on décida de les entasser dans une tour de l’enceinte et de les saler, comme la chair de porc dans un pot de grès; la tour fut alors baptisée Tour des Bourguignons.

Aujourd’hui, les remparts d’Aigues-mortes font partie du Centre des Monuments Nationaux, ils sont accessibles au tourisme et offrent une vue imprenable sur les salins, le canal du Rhône à Sète, la Camargue, et avec en arrière plan les Cévennes, et un bout des Alpilles que l’on devine par jour de beau temps…

Les remparts d’Aigues-Mortes
Print Friendly, PDF & Email

Consultez aussi

Au diable Vauvert L’origine de ces fameuses expressions

Au diable Vauvert L’origine de ces fameuses expressions On dit que l’on va au diable …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *